Lol@Sphère


Hayao Miyazaki

Bon voila moi j’adooooooooooor Hayao Miyazaki depuis que je suis toute petite.

 

Bon voila la tête de nôtre cher Miyazaki adoré par toute ma famille et beaucoup d’autres:

Hayao Miyazaki

 

Moi j’adore tout ses films sans exception en voilà un qui m’a marqué: Princesse Mononoke

 

Princesse mononoke

alala il est trop bien!!!!!!!!!!!!!!  pour ceux qui ne l’ont pas vus et qui aime Hayao regarder le et… vite en tout cas moi j’ai adoré.

Voilà le résumé:

L’histoire de Princesse Mononoké se déroule au Japon, durant l’ère Muromachi (1333-1568).
A cette époque, le pays est encore sauvage et couvert de forêts profondes, mais les progrès techniques bouleversent déjà l’équilibre écologique. L’ordre hiérarchique en place depuis des millénaires commence à s’effondrer. Au nord de l’Archipel vit une tribu pacifique, les Emishi, dont le futur chef est le jeune prince Ashitaka. Le destin de ce dernier se trouve bouleversé lorsqu’un jour, un sanglier sauvage possédé par une divinité néfaste attaque son village.
Obligé de mettre à mort la bête rendue folle par les démons, Ashitaka est blessé au bras et frappé d’une malédiction qui doit inévitablement entraîner sa mort.
Sur les conseils de la grande prêtresse, il quitte donc les siens et part vers l’Orient à la recherche du dieu-cerf qui, seul, pourrait le défaire du sortilège.

Au bout d’un long voyage semé d’embûches, Ashitaka tombe enfin sur le vil-lage des Tatara, une communauté de forgerons dirigée par Lady Eboshi, une femme à poigne de fer.
Retranchée dans sa forteresse, cette dernière accueille les femmes perdues et les paysans sans terre, qu’elle défend contre la nature et les clans voisins qui rêvent de l’anéantir.
Mais Eboshi est également la cible de San, une jeune fille sauvage élevée par des loups, qui reproche aux Tatara de détruire la forêt dans le but d’alimenter leur forge en bois de combustion et d’étendre leur domaine.

Avez vous aimé le film "Princesse Mononoke"

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

 

 

Et maintenant:      Le voyage de Chihiro 

le voyage de chihiro

 

 résumé:

En route pour un déménagement, Chihiro et ses parents s’aventurent dans un tunnel étrange. De l’autre côté, ils découvrent un paysage libre et paisible et déambulent parmi les échoppes étrangement désertées. Ainsi débute ce conte poétique made in Japan. Chihiro est une fillette timorée qui va se retrouver propulsée, malgré elle, dans un univers étrange, celui de Miyazaki qui revient ici, après princesse Mononoke, plus magistral que jamais nous raconter  » le fabuleux voyage de Chihiro « . Trahis par leur avidité, les parents de Chihiro se voient changés en porcs tandis qu’elle doit trouver un moyen d’échapper au peuple de la nuit qui flaire les humains à plusieurs kilomètres. Elle trouve ainsi appui chez Haku qui va lui ouvrir les portes des Grands Bains, un institut étrange où les dieux de tous acabits viennent se délasser une fois la nuit venue. Commence alors pour elle un parcours initiatique qui va la mener de simple sbire à sa propre rédemption et celle de sa famille.

 

Avez vous aimé le film "le voyage de Chihiro"

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

 

 

 

Cette fois: Mon voisin Totoro. Mes petites soeurs adore telment ce film qu’elle le regarde plusieurs fois mais c’est vrai qu’il est vraiment bien pour les petits surtout qu’il y a une petite fille de leur âge…

Mon voisin Totoro

 

résumé:

Deux petites filles viennent s’installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l’hôpital où séjourne leur mère. Elles vont découvrir l’existence de créatures merveilleuses, mais très discrètes, les totoros .
Le totoro est une créature rare et fascinante, un esprit de la forêt. Il se nourrit de glands et de noix. Il dort le jour, mais les nuits de pleine lune, il aime jouer avec des ocarinas magiques. Il peut voler et est invisible aux yeux des humains. Il existe trois totoros : O totoro (gros), chu totoro (moyen) et chili totoro (petit).  

 

 

moi le perso qui me fait triper dedans c’est le chatbus

Avez vous aimé le film "Mon voisin Totoro"

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

 

 

voila et maintenant je vous propose: Le château ambulant 

je l’ai beaucoup aimé !

 le chateau ambulant

 

résumé:

La jeune Sophie, âgée de 18 ans, travaille sans relâche dans la boutique de chapelier que tenait son père avant de mourir. Lors de l’une de ses rares sorties en ville, elle fait la connaissance de Hauru le Magicien. Hauru est extrêmement séduisant, mais n’a pas beaucoup de caractère… Se méprenant sur leur relation, une sorcière jette un épouvantable sort à Sophie et la transforme en vieille femme de 90 ans. Accablée, Sophie s’enfuit et erre dans les terres désolées. Par hasard, elle pénètre dans le Château Ambulant de Hauru et, cachant sa véritable identité, s’y fait engager comme femme de ménage. Cette « vieille dame » aussi mystérieuse que dynamique va bientôt redonner une nouvelle vie à l’ancienne demeure seulement habitée par un jeune apprenti, Marko et celui qui fait marcher le Château, Calcifer, le démon du feu. Plus énergique que jamais, Sophie accomplit des miracles. Quel fabuleux destin l’attend ? Et si son histoire avec Hauru n’en était qu’à son véritable commencement ?

Retorses, évasives, cahotiques, emberlificotées… Les retrouvailles avec Hayao Miyazaki ne déçoivent pas, elles tourmentent. Parce que Sophie la malchanceuse nonagénaire semble médusée par l’enjeu, parce qu’Hauru est aussi farouche qu’insaisissable, parce que l’édifice – colossal et c’est peu de l’écrire – menace de s’effondrer au moindre frémissement. Les victuailles sont si dispendieuses que les enfants gâtés ne savent plus où donner de la tête. Trop ou pas assez: Le Château ambulant s’égare volontiers, imperturbable et traître, sans retrouver la radicale étrangeté, l’émotion transie d’un Voyage de Chihiro, ni l’audace romanesque d’un Princesse Mononoké. Le récit erratique emprunté au roman de Diana Wynne Jones verrouille les passions, comme il pétrifie paradoxalement ses deux héros polymorphes et secrets. Si Le Château dans le ciel poussait à son paroxysme la cavalcade onirique, Le Château ambulant redouble d’impétuosité formelle. Les lieux, les corridors, les trésors s’amoncellent et s’évanouissent, l’éclair d’un rictus. Après Kiki, la petite sorcière, cette nouvelle esquive est la deuxième adaptation libre de Miyazaki, la deuxième fois également qu’un projet confié à un espoir (Mamoru Hosoda, réalisateur de Digimon, le film) lui tombe in extremis entre les mains. Le Château ambulant souffre d’un flagrant déséquilibre: une trame émiettée, délibérément chagrine et une telle profusion de détails que le coeur s’y englue plus souvent qu’il n’est séduit. Le socle était trop beau, Miyazaki semblait le plus enclin à épouser les excentricités de Diana Wynne Jones. Le Château ambulant va pourtant au-delà de la simple transposition. Constamment sur le fil du rasoir, écartelée, dépenaillée, l’intrigue donne le sentiment de s’improviser sur un amas de cendres. Sophie enclenche un mécanisme et une nouvelle artère s’ouvre à elle. Elle referme la porte, fait tourner les rouages du loquet, et le jeu se répète à l’infini. L’amusement de la jeune fille est à l’image de ce château mouvant: un désir irrépressible de glisser d’une séquence à l’autre, de faire se chevaucher les temporalités et les portions de terre, des colombages d’une ville portuaire aux ruines d’un royaume ombrageux. Vieillie prématurément, Sophie remonte le cours d’une existence pour sauver Hauru, l’éternel fugueur. Les récurrences esthétiques et les transitions familières auraient presque une valeur testamentaire, tant Le Château ambulant ravive les fantômes du passé. Miyazaki donne libre cours à sa démesure et à ses virtuoses enjambements. Des rafales de souvenirs surnagent les bribes attendries de Kiki, la petite sorcière, les houles du Château dans le ciel, l’amnésie lyrique du Voyage de Chihiro. Miyazaki ne raconte pas seulement une histoire de prince déchu, il revisite la sienne, l’oppresse et la déleste de ses rubans fastueux. Les malheurs de Sophie, sous l’emprise du maléfice de la sorcière des Landes, réveille une frousse immédiate: le corps qui se gâte, la sénilité qui guette. Mais chez Miyazaki, l’angoisse du délabrement prend une forme gracieuse et poétique. Sous la farce (l’irrésistible montée des marches au ralenti), Le Château ambulant inverse le cours habituel des événements – la fillette à qui l’on infuse la sagesse des aînés est elle-même devenue une adulte grabataire -, et dresse un portrait en creux d’une vieillesse apaisée. La panique des premiers instants cède la place à une résignation lucide, sans amertume. A la différence d’une Chihiro, d’une Kiki ou d’une Nausicaä, qui s’arment de courage pour apprendre ce qui leur fait encore défaut, Sophie subit plus qu’elle n’agit, dans l’ombre d’un magicien resté enfant. Mais c’est elle qui finit par lui enseigner et lui chuchoter le secret de leur entente tacite. Pendant que Suliman la reine orgueilleuse pousse les hommes à s’entre-déchirer, Miyazaki ausculte les respirations d’une vieille femme au bord de l’eau, à contre-courant, effrontément. Ce décalage entre l’urgence narrative et le retour à une indolence viscérale sauve Le Château ambulant de la pure passade amoureuse (l’idylle entre Hauru et Sophie reste très superficielle). Sophie se laisse happée par le vide, autour d’elle le silence et les murs qui se désagrègent. Miyazaki le démiurge bâtit et défait les mondes. Inlassablement.

 

Avez vous aimé le film "le chateau ambulant"

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
 

 

 

bon film suivant: le château dans le ciel 

j’ai le DVD depuis un bon bout de temps et la première fois que je l’ai vu j’étais toute petite…

 

le château dans le ciel 

 

résumé:

Il y a de cela 7 siècles, un château nommé Laputa s’élevait dans le ciel dominant la terre et ses hommes. Ce mythe devenu légende, attire de nouveau les convoitises, et la petite Sheeta détentrice d’un médaillon magique, est au coeur d’un conflit opposant l’armée dirigée par le perfide Muska et des pirates emmenés par la sévère mais néanmoins complètement déjantée Dora. Que cache ce mystérieux médaillon, et quels sont les secrets qu’il abrite sur les origines de Sheeta?Sa rencontre avec Pazu pendant sa fuite d’une armée peu scrupuleuse, va les amener dans une incroyable aventure.Tout deux vont traverser de nombreux périples qui les méneront finalement dans ce magnifique château ou la nature, maintenant règne.  

 

Avez vous aimé le film "le chateau dans le ciel"

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

  1. bells écrit:

    bon, ben moi yen a encore que j’ai pas vu! mais pour l’instant mon préféré c’est le chateau ambulant! jsuis amoureuse de Hauru!lol
    et sinon, mon voisin totoro aussi j’adore! jconnais les répliques par coeur!
    bisous

    Citer | Posté 7 janvier, 2010, 17:32
  2. bec's écrit:

    tu devrait aussi essayer kiki la petite sorciere mais par contre je te conseil pas porco rosso

    Citer | Posté 9 mai, 2010, 4:49
  3. canada goose norge écrit:

    In the end, though, there could only be one winner. Robert Roldan was the very first person eliminated from contention, though he didn’t seem too fazed about this. Following this, it became a two-man battle between Kent Boyd in addition to Lauren Froderman. [url=http://canadagoosenorge.8ewebs.com]canada goose norge[/url] canada goose norge

    Citer | Posté 5 février, 2013, 12:03

Laisser un commentaire


Notre vie au bout du monde |
Mon mariage |
histoires de famille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Little Chipie
| abel et sylvie
| Nad'Familly